Homme adulte amoureux de sa grande soeur

con No hay comentarios

Homme adulte amoureux de sa grande soeur

A 34 ans, je ne peux dire avoir eu une vie amoureuse particulierement riche (une longue relation jusqu’a mes 20 ans, une vie en commun de 25 a 28 ans, et deux ou trois flirts sans valeur pour ce qui concerne le reste). Et voila pres de 6 ans que je vis seul.

Voila pres de deux mois que j’ai l’occasion de revoir plus frequemment ma grande soeur de 41 ans -louons les anniversaires et les fetes pour cela. Et la derniere des fetes, celle du nouvel an, a ete pour moi comme l’eveil d’un volcan dans lequel baignait depuis de longues annees un ocean d’emotions et de sentiments qui, alors, est venu me faire totalement chavirer et me faire enfin prendre conscience de ma propre realite : celle de l’amour que je porte a ma soeur.

Et peut-etre ai-je moi-meme aussi pense cela jusqu’a ce que cette soiree arrive pour faire craquer mon inconscient et me reveler a moi-meme mon amour pour elle

Cette soiree du nouvel an (alcoolisee mais point trop) m’a guide de nombreuses fois contre ma soeur, lors de danses a tout le moins sensuelles auxquelles je me suis laisse aller presque totalement : je parcourais de mes mains son corps, jusque vers ses seins ou ses fesses et je ne pus meme, a quelques reprises, reprimer quelques baisers dans son cou. Et je ne peux dire qu’une seule chose : je ne voulais qu’aller plus loin, je ne desirais que la mener a ce que nous fassions l’amour. Ce que nous n’avons pas fait ; ma lucidite n’ayant pas totalement cede aux assauts de l’alcool, je n’ai ose provoquer ma soeur et lui presenter cette requete o combien difficile a faire.

Pour le reste, je sais que, quoi qu’elle veuille, cet amour pour elle ne changera pas car il a toujours ete la, au fond de moi et le sera toujours

Je tiens a dire qu’elle n’a jamais cherche a me repousser, lors de ces moments sensuels. A aucun moment. Et lors de la bise pour le souhait de la nouvelle annee, c’est elle -bien avant moi- qui a approche ses levres vers les miennes. Ce qui me surprit mais ne m’empecha pas de finir par deposer deux doux et agreables baisers sur sa bouche.

Je lui ai dit ce soir-la, plusieurs fois, que je l’aimais, aussi qu’elle etait «mon amour secret». Ce qu’elle est reellement. Car, par-dela ce descriptif plus haut qu’on pourrait croire absolument abominable et vulgaire, il existe un veritable et profond amour pour ma soeur. Je suis tout a fait conscient de dire la ce qui est considere par une tres grande majorite comme une horreur, une heresie, une folie.

Par le passe, notre relation (qui n’a jamais ete sexuelle ou meme simplement «d’amour», juste une bien commune relation frere-soeur) est passee plusieurs fois par des phases de contacts pluri-mensuels a plus de contact du tout pendant plusieurs mois, plusieurs annees. D’ailleurs, je n’avais plus de contact avec elle depuis la mi-2008. A cause d’une bagarre verbale entre elle et moi. Cette femme a un caractere tres dur parfois, peut etre d’une agressivite extreme et c’est une chose avec laquelle j’ai du mal a faire. Mais c’est une femme gentille aussi, agreable, drole, seduisante et sensuelle. Lorsque j’etais bien plus jeune (dans mon adolescence), elle m’offrait parfois des cadeaux, me rendait visite (dans un foyer familial a l’ambiance tres negative). Mes souvenirs, venant frapper ma conscience depuis ce 31 decembre, me rappelle combien elle a souvent ete bonne a mon egard.

Et pourtant, je ne peux que me rendre a cette evidence que je l’ai toujours aimee. De cet amour d’un frere pour une soeur mais aussi celui d’un homme pour une femme. L’exemple en est cette jalousie qui, bien que toujours tue, etait toujours ressentie envers tous ces hommes qui ont traverse sa vie (elle n’a jamais eu aucune stabilite de ce cote-la). Je sais aujourd’hui a quel point je l’ai toujours voulue pour moi.

Chose que je lui ai dite par lettre au debut de la semaine. Avec bien d’autres encore. Et j’avoue avoir tres peur de la reaction de ma soeur a la lecture de cette verite que je n’ai pu m’empecher de lui dire. Je ne sais meme pas si reponse il y aura. Si repercussion dans la famille il y aura. Puisque, evidemment, personne n’est au courant de cela ; ni dans ma famille, ni hors d’elle. Je ne peux que dire esperer la voir acceder a mes desirs (et physique et amoureux) mais, bien evidemment, je doute que cela se fasse.

Ma soeur a connu enormement d’hommes au long de sa vie (dont deux peres pour ses deux enfants) et a toujours fini par s’en debarasser. Je lui en ai https://datingranking.net/fr/marriagemindedpeoplemeet-review/ toujours voulu pour cela. Parce qu’elle rompait a nouveau une relation avec un homme que j’avais fini par apprecier (ma jalousie n’ayant jamais passe labarre de mes sentiments les plus secrets). Aussi parce qu’elle ne venait par vers moi.

Voila, je suis un peu confus dans mon propos. Et si j’ecris ici, c’est pour dire ce que je ne peux dire ailleurs. Car je sais bien que reveler de tels sentiments a ma mere (je n’ai plus de pere) lui serait bien trop violent. Quant au reste de la famille ou les amis, la, je ne me pose meme pas la question, evidemment. Je suis bien conscient du regard reprobateur d’une tres grande majorite lorsque l’on evoque ce type d’amour. Mais moi, je n’ai pas honte de ce que je ressens pour elle. Peut-etre justement parce que, a mon age, c’est bien la premiere fois que j’en arrive a cette conclusion de mon amour pour elle, et que cet amour n’a rien a voir avec un quelconque touche-pipi infantile que nous aurions experimente et dont je serais en manque. J’ai beaucoup reflechi a cet amour pour elle depuis une semaine et je ne peux que me rendre a l’evidence de sa realite, de sa profondeur et de l’envie que j’ai de lui prodiguer.

En tout cas, je ne sais pas ce qu’elle va faire de ma lettre. J’espere simplement qu’elle n’ira pas briser le coeur de ma mere en la lui revelant, c’est tout.

Dejar un comentario